Thèmes Sorcière Ephémère

Le parcours initiatique de l’enfance:  

il existe, ancrée en chacun de nous, perdue aux confins de l’inconscient, une minuscule étincelle de génie, une petite lueur d’espoir capable de transformer la vie en un paradis extraordinaire. Lao Tzeu l’a dit : « Il faut trouver sa voie». C’est précisément ce que recherche Ephémère. Ce chemin est long et semé d’embûches : la peur, le désespoir et la haine sont les prédateurs du bonheur. Elle se trouvera également confrontée à d’autres maux : le pouvoir, la tricherie, la cupidité, le travail des enfants dans les pays sous-développés …

Fantastique :

Pour rendre son caractère surnaturel à notre histoire, nous avons fait appel à différentes techniques d’effets spéciaux : pyrotechnie, lumière noire, projection de dia-négatives (dessins aux traits blancs sur fond noir). C’est du chapeau du magicien que nous tirons nos plus beaux tours : livre volant, grimoire en feu, embrasement de chaudron et véritables baguettes magiques. La poésie des éclairages est confiée à Xavier Baylot qui une fois de plus réalise des merveilles.

La construction, le rythme et le suspens de la pièce s'inspirent d'une trame de triller mais les dialogues, l’humour et les caractères des personnages nous entraînent dans une bande dessinée fantastique et vivante, les arbres discutent avec les araignées, les sorcières sont des fées qui ratent souvent leurs sortilèges et le gnome du miroir ne dit jamais à Germione qu’elle est la plus belle...