L’auberge rouge

L’auberge rouge

L’histoire

Aux confins du département de l’Ardèche se trouve l’auberge de Peyrebeille, battue par la burle, les neiges hivernales. Cette halte, offerte aux voyageurs, aux muletiers et aux maquignons, sera le théâtre d’effroyables crimes et de nombreuses disparitions entre 1807 et 1831. Ces faits divers sanglants qualifieront cette bâtisse d’ « Auberge Rouge ».

Le travail original d’adaptation de Dominique Lefebvre (L’Artscène Compagnie) nous transportera dans une œuvre qui traite des faits de Peyrebeille et de la spécificité des mœurs de l’époque des populations du haut plateau ardéchois, isolées géographiquement vivant dans une société autarcique. Une période terrifiante, dans des lieux inquiétants.

Le spectacle théâtral sera magnifié par les effets « son et lumière » et par un environnement architectural grandiose : celui d’une ancienne mine de fer à La Voulte-sur-Rhône, site exceptionnel en Europe et richesse originale du patrimoine industriel voultain et ardéchois.

Le site était en activité à l’époque des faits de l’Auberge Rouge et nul doute que les développements du procès aux Assises de Privas des époux Martin et de leur domestique Jean Rochette eurent un écho jusqu’à La Voulte-sur-Rhône.

LA PRESSE EN PARLE

« Amateurs de la région qui jouent avec professionnalisme » Dauphiné Libéré
« Des rebondissements, des surprises et une approche sérieuse de cette affaire » Dauphiné Libéré
« Un spectacle de quelques 150 minutes enlevé comme un film aux multiples rebondissements » L’Hebdo de L’Ardèche
Reportage France 3 Juillet 2012

REVUE DE PRESSE ICI >